L’INTERDISCIPLINARITÉ EN ENSEIGNEMENT: REPRÉSENTATIONS, FONDEMENTS, PRINCIPES ET ATTRIBUTS

Yves Lenoir

Resumo

Lʼarticle traite de la question interdisciplinaire dans lʼenseignement primaire québécois. Il montre dʼabord la difficulté de compréhension que les enseignants ont de lʼusage de lʼinterdisciplinarité tant sur le plan de sa représentation que de sa mise en œuvre en classe en présentant quatre tendances dominantes observées: pseudo-interdisciplinaire, hégémonique, éclectique et holiste. Ces résultats de recherches conduisent à la nécessité d’apporter des clarifications conceptuelles au regard d’interprétations du concept dʼinterdisciplinarité et des différentes notions qui lui sont associées, mais aussi à procéder à quelques distinctions de base quant aux finalités poursuivies par le recours à lʼinterdisciplinarité et aux modalités qui en découlent, ce qui permet de proposer une définition opérationnelle de ce concept dans le cadre scolaire. Il est dès lors permis de mettre en exergue différents attributs fondamentaux qui caractérisent lʼinterdisciplinarité scolaire et dʼen dégager quelques principes jugés indispensables. Enfin, six conditions opératoires sont avancées pour assurer une application cohérente de lʼapproche interdisciplinaire en classe. La conclusion rappelle le danger de deux oublis: celui du caractère interdisciplinaire de toute discipline sur le plan sociohistorique et celui de caractère intersubjectif, dialogique et social, de toute production du savoir.

Palavras-chave

Système scolaire québécois; enseignement primaire; interdisciplinarité; intégration; clarifications conceptuelles; caractéristiques, attributs et opérationalisation.

Texto completo:

PDF